DSCF4490.JPG

Raoul et moi

Conte musical dès 5 ans tout public

SYNOPSIS

Raoul a été abandonné par ses parents quand il était tout petit.

Il s’est construit sa cabane, son endroit, son monde à lui en connivence avec la nature, dans le calme des montagnes.

Solitaire, Raoul adore partir à la ville, fasciné par l’agitation, les bruits, les odeurs,... 

Il regarde les gens pressés qui jamais ne lui parlent...

En ville, Raoul récupère les trésors oubliés sur un coin de trottoir et c’est avec le sac rempli de mille et une chose qu’il retourne dans son abri pour y bricoler, détourner, réinventer ...

Quand il a la nostalgie, il part à la mer, pendant des jours durant il marche vers elle sur les traces de son passé.

Avec sa canne à pêche de fortune, les yeux rivés vers l’horizon, il songe... 


Avec ses coquillages dans la main, les pieds nus dans le sable, elle rêve...


Ils se bousculent, se rencontrent, s’interrogent, s’apprivoisent, se comprennent.


Le temps s’écoule harmonieusement dans cette cabane reculée, dans la douceur de vivre à deux, jusqu’au jour où les humains de la ville viennent frapper à la porte de Raoul...

LE PROPOS

Le spectacle «Raoul et moi» est une fable actuelle, une mise en lumière des contrastes et aspirations divergentes qui existent dans ce monde.

Notre société répète et nous apprend que réussir c’est avant tout réussir matériellement en s’éloignant du sens même de la vie et des valeurs.

Raoul lui, défend la nature, en prenant le temps de l’écouter. Il est solitaire car il ne rentre pas dans cette masse, aspirant à des choses simples et n’ayant pas d’autre besoin que celui de vivre dans une sobriété heureuse.

Mais malgré tout, la force de l’activité des villes peut parfois l’aspirer, l’hypnotiser... Raoul n’aimant pas le gâchis, il récupère tout et transforme... 

Moi, je suis la conteuse, mais aussi cette femme rêveuse que Raoul va rencontrer, vivant dans sa propre poésie intérieure. Je suis idéaliste et surement un peu utopiste, vivant souvent non pas avec mais à côté des gens. Pourtant J’aime aimer, mais comme Raoul je suis un peu décalée.

Finalement, un jour, les hommes de la ville iront chercher en Raoul, la possibilité de réapprendre à écouter leur nature profonde.

Ce conte musical trouve sa force dans les chansons, accompagnées par le conte et les aspects théâtralisés du jeu des comédiens/musiciens. 

L’histoire est amenée avec humour, légèreté et sensibilité.